Retour accueil print mail tweet facebook
plus/moins Jean-Luc Mélenchon Jean-Luc Mélenchon|FG 1580
plus/moins Eva Joly Eva Joly|EELV 1690
plus/moins François Hollande François Hollande|PS 53411
plus/moins François Bayrou François Bayrou|MODEM 1170
plus/moins Nicolas Sarkozy Nicolas Sarkozy|UMP 36302
plus/moins Marine Le Pen Marine Le Pen|FN 1373
print-cdt-melanchon Jean-luc Mélenchon|FG
print-cdt-joly ÉVA JOLY|EELV
print-cdt-hollande FRAN&ccdil;OIS HOLLANDE|PS
print-cdt-bayrou FRAN&ccdil;OIS BAYROU|MODEM
print-cdt-sarkozy NICOLAS SARKOZY|UMP
print-cdt-lepen MARINE LE PEN|FN
ic-env

ÉducationEva JolyEELV
Recruter 20 000 enseignants et encadrants dans l’Education nationale

Dépense budgétaire - 560 M € retour

proposition

Engager en deux ans un plan de recrutement de 20 000 postes d’enseignants et d’encadrants. Les suppressions de postes dans l’Education nationale seront arrêtées. L’effectif des classes ne pourra excéder 25 élèves en primaire, 20 dans l’éducation prioritaire et au CP.
« L’écologie, la solution », 11/02/2012  
Haut de page

chiffrage

Le coût du recrutement de 20 000 enseignants et encadrants est estimé à 560 millions d’euros par an au terme du quinquennat. Cette estimation varie selon les hypothèses retenues pour la structure des emplois créés (professeurs agrégés, professeurs des écoles, personnels d’accompagnement) et pour la proportion des titularisations dans l’ensemble des recrutements. Elle ne prend pas en compte les cotisations au titre des pensions, ni les charges de long terme.

  Voir le détail du chiffrage

retour

Détail du chiffrage

SOURCES

  • Projets annuels de performance du ministère de l'Education nationale

COMMENTAIRE DU CHIFFRAGE

Le recrutement en deux ans de 20 000 postes d'enseignants et d'encadrants conduirait à une dépense supplémentaire d'environ 560 M€ au terme du prochain quinquennat (écart entre les charges de 2017 et de 2012. Cette estimation ne prend pas en compte les cotisations au titre des pensions (car ces recrutements ne créent pas de charges nouvelles de pension avant une quarantaine d'année), ni les charges de long terme.

La réalisation de ce plan en deux ans ne modifie pas le coût final à l'issue du quinquennat.

Pour les hypothèses haute et basse, nous avons modifié la structure des emplois créés (davantage d'emplois de professeurs agrégés dans l'hypothèse haute et davantage de professeurs des écoles et de personnels d'accompagnement dans l'hypothèse basse).

Nous avons également intégré des mesures de redéploiements sur les personnels contractuels.

Haut de page

1 commentaire

  • ashley patel

    08-08-2017 | 07:34:55

    http://www.babynamecare.com/

Haut de page

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE