Retour accueil print mail tweet facebook
plus/moins Jean-Luc Mélenchon Jean-Luc Mélenchon|FG 1580
plus/moins Eva Joly Eva Joly|EELV 1690
plus/moins François Hollande François Hollande|PS 53411
plus/moins François Bayrou François Bayrou|MODEM 1170
plus/moins Nicolas Sarkozy Nicolas Sarkozy|UMP 36302
plus/moins Marine Le Pen Marine Le Pen|FN 1373
print-cdt-melanchon Jean-luc Mélenchon|FG
print-cdt-joly ÉVA JOLY|EELV
print-cdt-hollande FRAN&ccdil;OIS HOLLANDE|PS
print-cdt-bayrou FRAN&ccdil;OIS BAYROU|MODEM
print-cdt-sarkozy NICOLAS SARKOZY|UMP
print-cdt-lepen MARINE LE PEN|FN
ic-env

Protection socialeFrançois HollandePS
Engager la réforme de la dépendance

DÉCHIFFRÉE retour

proposition

Engager une réforme de la dépendance permettant de mieux accompagner la perte d’autonomie. Le plafond de l'allocation personnalisée d'autonomie à domicile sera doublée pour les personnes les moins autonomes. En contrepartie, le ticket modérateur, acquitté par tout bénéficiaire de l’APA au-delà de 695 € de revenus par mois en 2010, pourrait être revu pour les personnes les plus fortunées. Des actions de formation et des structures de répit pour les aidants familiaux seront développées. Une loi d’adaptation de la société au vieillissement de la population sera votée.
  • « Mes 60 propositions pour la France », 26/01/2012
  • François Hollande, La Nouvelle République du Centre-Ouest, 04/04/2012
retour

Détail du chiffrage

Haut de page

déchiffrage

Pour
  • François Hollande

Autre
  • Nicolas Sarkozy

  • Nicolas Sarkozy

  • François Bayrou

  • Marine Le Pen

  • Eva Joly

  • Xavier Bertrand

    « Aujourd'hui, l'action en faveur de l'autonomie dans ses différentes dimensions - grand âge, handicap - mobilise autour de 19 milliards d'euros par an. Cet effort n'emprunte pas un canal unique, mais c'est un « panier » de prestations et de services que se voient proposer les personnes en situation de perte d'autonomie, fournis par des acteurs divers. C'est pour moi le périmètre du cinquième risque, pour répondre à une question que vous vous posez. […] La croissance démographique, d'abord, va nécessiter de mobiliser davantage de financements ne serait-ce que pour conserver notre niveau de couverture actuel. Le nombre de personnes de plus de 85 ans va connaître dans les prochaines années une très forte croissance, passant de 1 300 000 aujourd'hui à plus de 2 millions en 2015. Cette hausse ne devrait pas entraîner une croissance identique du nombre de personnes âgées dépendantes, car l'augmentation de la durée de vie s'accompagne heureusement également d'une augmentation de la durée de vie en validité : on vit plus longtemps, et on vit plus longtemps également en bonne santé. Néanmoins, il faut s'attendre à une croissance d'environ 1,5 % par an du nombre de personnes âgées dépendantes d'ici à 2040, avec des périodes d'accélération comme celle que nous vivons actuellement. Très concrètement, le nombre de bénéficiaires de l'APA, qui étaient 1 million début 2007, devraient être entre 150 000 et 300 000 de plus en 2012. » www.travail-solidarite.gouv.fr

  • Roselyne Bachelot

    « La réforme de la prise en charge de la dépendance a été enclenchée il y a plus de dix mois. Elle a donné lieu à des études, des débats citoyens et des rapports qui nous ont montré que des difficultés allaient apparaître à partir de 2025. Logiquement, la crise financière mondiale que nous rencontrons nous empêche, pour le moment, de mettre en œuvre un financement massif pour les années à venir. […] Un nouveau point sera fait début 2012. Mais soyons clairs, d’ici là, la politique en direction des personnes âgées ne s’arrête pas. Nous restons mobilisés, l’Etat continue à agir. Deux exemples concrets : la mise en œuvre du plan Alzheimer et les appels à projets sur la thématique « mobilisation des nouvelles technologies pour le maintien en autonomie », dans le cadre du programme d’investissements d’avenir. […] L’effort public en direction des personnes âgées dépendantes représente déjà 25 milliards d’euros en 2011. Chaque année, nous créons 7 500 places nouvelles dans les maisons de retraite. Et cet effort va augmenter en 2012. » Libération, 02-09-0011

  • Vie publique

    « Selon les groupes de travail, le nombre de personnes âgées dépendantes en France métropolitaines serait multiplié par 1,4 entre 2010 et 2030 (passant de 1,15 million à 1,55 million de personnes) et par 2 entre 2010 et 2060 (pour atteindre 2,3 millions de personnes). Dans ce contexte, ils préconisent l’amélioration du système actuel de financement, plutôt que la création d’une nouvelle branche de la Sécurité sociale (financée par une cotisation spécifique) ou le recours à un financement entièrement privé (reposant sur une assurance dépendance obligatoire). L’allocation personnalisée à l’autonomie (APA) devrait être réformée (augmentation des plafonds, dégressivité de l’aide en fonction du revenu, etc.). De nouvelles sources de financement seraient créées, par l’augmentation des prélèvements fiscaux (création d’une deuxième « journée de solidarité ») ou par la réduction des dépenses fiscales et sociales (hausse de la CSG applicable aux retraités). En complément, l’État pourrait chercher à mieux réguler les contrats privés d’assurance-dépendance afin de faciliter leur diffusion. » vie-publique.fr

  • Conseil économique, social et environnemental

    « Le nombre de personnes âgées de plus de 75 ans va augmenter de 25 % d'ici 2025. En plus des réponses financières à apporter à l’évolution du nombre de personnes dépendantes et à leur prise en charge (34 milliards d'euros consacrés à la dépendance en 2010), le CESE avance des réponses sur le plan sociétal. Le rapport montre que les politiques publiques doivent favoriser la construction de parcours de vie répondant aux besoins des personnes âgées, en développant la prévention, en adaptant l'habitat et en soutenant toutes les initiatives technologiques au service de l'autonomie. Le rapport préconise notamment une meilleure coordination du parcours de soins, le renforcement de l'aide à domicile et le soutien aux aidants. Il présente des pistes de réflexion pour le financement de la perte d'autonomie (instauration d'une taxe sur les successions et les donations, évolution des taux de CSG des retraités). » « La dépendance des personnes âgées »

Haut de page

2 commentaires

Haut de page

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE